La banque verte a enregistré un résultat bénéficiaire d'environ 8 milliards de francs CFA. Elle a porté ses fonds propres et assimilés à 57 milliards de FCFA, soit une augmentation de 8,3% par rapport à l'exercice précédent.

La Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA) a enregistré un résultat net d'impôts de près de 8 milliards de Francs CFA. La banque a poursuivi son activité de financement du monde agricole et la mutation des petites exploitations familiales en PME agricoles et industrielles. Cela a renforcé et consolidé la place de leader que la BNDA occupe dans le financement du développement au Mali. En 2015, la banque a enregistré un résultat bénéficiaire d'environ 8 milliards de francs CFA. Elle  a porté ses fonds propres et assimilés à 57 milliards de FCFA, soit une augmentation de 8,3% par rapport à l'exercice précédent. Avec un total de bilan de 369 milliards de nos francs, la BNDA se maintient dans le peloton de tête du système bancaire malien et demeure le premier partenaire du secteur agricole. En terme d'appui au secteur agricole, 94 milliards ont été injectés dans le financement de l'agriculture en 2015(intrants agricoles et prêts directs aux producteurs) et autant dans le financement des agro-industries. De même, 61 milliards ont été investis dans le financement des PME/PMI. C’est du moins ce qui ressort de la 122ème session du conseil d’Administration de la Banque Nationale de Développement Agricole(BNDA) tenue le lundi 23 mai 2016 à Paris.

La BNDA a maintenu son volume d'activité globale par rapport à la concurrence. Elle détient 10% des dépôts bancaires, 11% des crédits bancaires et 14% des fonds propres du système bancaire au 31 décembre 2015. Au même moment le nombre de client est passé de 216 mille en 2014  à 237 mille en 2015 soit plus de 21 000 nouveaux clients. La banque verte a octroyé 341milliards 294 millions de FCFA dans le financement de l'économie malienne en 2015. Elle a également versé 8,911milliards d'impôts à l'Etat. Autre décision importante de cette 122ème session du conseil d'Administration de la BNDA, les administrateurs ont définitivement entériné l'ouverture de l'agence de Paris. Ainsi dès juin 2016, les activités pourront commencer dans une nouvelle agence avec beaucoup de services et davantage de conseils et d'assistance aux Maliens de France.

Des performances réalisées grâce à une adaptation constante de sa gouvernance d'entreprise, de son organisation et de sa capacité d'occuper le terrain et de satisfaire les besoins du monde rural. La banque n'a de cesse d'améliorer la compétence de ses ressources humaines par la formation et l'acquisition d'outils modernes, performants et innovants. C’est ainsi qu’elle vient d’installer trois nouveaux distributeurs automatiques  sur son réseau. 

Les administrateurs, les actionnaires et l'assemblée générale ont adressé des félicitations à l'équipe de direction et à l'ensemble du personnel de la Banque. Le Président Directeur Général de la BNDA, Moussa Alassane DIALLO a, pour sa part, vivement remercié ses collaborateurs pour leur franche contribution aux performances de la banque tout en les exhortant à redoubler d'efforts afin de relever d'autres défis.


MAKANFING KONATE à Paris